SPEDIC - Syndicat Autonome de la Fonction Publique
Accueil > Actualités > Vie du syndicat

Vie du syndicat

Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes - Toutes et tous mobilisés le 8 mars prochain!

Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes - Toutes et tous mobilisés le 8 mars prochain!

A l'approche du 8 mars 2023 et de la Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes, la Fédération Autonome de la Fonction Publique (FA-FP) tient à rappeler un principe fondamental : au-delà de l'égalité femmes-hommes souhaitée, c'est l'équité qui permettra d'atteindre cette égalité.

Pour la FA-FP, l'équité consiste à reconnaître et à corriger les inégalités structurelles et systémiques qui persistent dans la société et sur le lieu de travail. Il ne s'agit pas seulement d'offrir les mêmes opportunités à toutes et à tous, mais de tenir compte des différences individuelles et des obstacles rencontrés par certaines personnes en raison de leur genre, de leur origine ethnique, de leur handicap ou d'autres caractéristiques.

L'équité implique donc d'adopter des politiques et des pratiques qui visent à garantir que chacun, quelle que soit son identité, ait un accès égal aux ressources, aux opportunités et aux droits. Cela peut passer par des mesures telles que la promotion de la mixité dans les métiers et les postes de responsabilité, la mise en place de politiques salariales équitables, la lutte contre les stéréotypes de genre et les discriminations, ou encore le soutien aux initiatives visant à concilier vie professionnelle et vie personnelle.

En cette journée symbolique, la FA-FP réaffirme son engagement en faveur de l'équité et de la justice sociale, et appelle à la mobilisation de toutes et de tous pour faire avancer la cause des droits des femmes dans la fonction publique et dans la société dans son ensemble.

C'est pour cela que la FA-FP dépose un préavis de grève pour le 8 mars 2024 en faveur de l'égalité femmes-hommes et porte ses revendications en faveur de :

La revalorisation des grilles salariales des métiers à prédominance féminine.

La promotion de la mixité des métiers.

La reconnaissance de la pénibilité des métiers à prédominance féminine et le maintien ou l'octroi de la catégorie active pour ceux reconnus pénibles.

La préservation des congés annuels et des RTT en cas de congés maternité.

La mise en place d'un plan d'action doté de moyens pour prévenir les violences sexistes et sexuelles au travail.

L'organisation du temps de travail favorisant une meilleure conciliation entre vie privée et vie professionnelle.

Pour la FA-FP cette mobilisation vise à donner tout son sens à son engagement pour l'égalité femmes-hommes à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Toutes et tous mobilisés le 8 mars prochain!

22/02/2024
Lire la suite ...


Rencontre entre la FA-FP et le Ministre Stanislas GUERINI : les enjeux de la fonction publique au cœur des discussions

Rencontre entre la FA-FP et le Ministre Stanislas GUERINI : les enjeux de la fonction publique au cœur des discussions

Dans un contexte marqué par une attente prolongée pour la désignation d'un Ministre en charge de la Fonction Publique, une délégation de la FA-FP a été reçue en bilatérale par Stanislas GUERINI, Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, le 15 février dernier.

Menée par Pascal KESSLER, Président de la FA-FP, la délégation comprenait également Sébastien JANSEM pour la Territoriale, Pascal CARRETEY pour l'Hospitalière et Sébastien HERMAN pour l'État. Cette rencontre a été l'occasion d'aborder les sujets de préoccupation majeurs des agents publics des trois versants.

Parmi les points discutés figuraient notamment le pouvoir d'achat, les carrières, les rémunérations et la valeur du point d'indice. La délégation a également mis en avant l'importance de ne pas faire de 2024 une année blanche pour les fonctionnaires.

D'autres sujets cruciaux ont été soulevés, tels que la mobilité, la formation professionnelle, l'attractivité des postes, l'égalité femmes/hommes, ainsi que les indemnités horaires, l'indemnité de résidence et le supplément familial. La délégation a également exprimé des préoccupations concernant les négociations annuelles obligatoires, l'action sociale, la promotion interne et l'absence de véritables politiques publiques en matière de Ressources Humaines, sans oublier les enjeux en lien avec les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Selon Stanislas GUERINI, cette rencontre était une reprise de contact et non la présentation de son plan d'action à l'égard des 5,9 millions de fonctionnaires et agents publics. Il a souligné qu'il préciserait son programme de dialogue/négociations après avoir rencontré l'ensemble des organisations syndicales. Néanmoins, il est attendu que l'essentiel de celui-ci reprenne la version précédente.

Le Ministre a évoqué la possibilité d'ouvrir une négociation sur la qualité de vie et les conditions de travail, avec notamment la question de la semaine en 4 jours. Il a également exprimé sa volonté d'engager une négociation annuelle sur les salaires dans la fonction publique, avec un résultat attendu avant les travaux budgétaires de 2025.

Face à ces perspectives, la FA-FP se montre vigilante et attend des actes forts ainsi que des mesures immédiates pour les agents publics. En conséquence, elle appelle à une mobilisation forte le 19 mars prochain, soulignant l'importance de maintenir une pression constante pour défendre les intérêts des fonctionnaires.

18/02/2024
Lire la suite ...


Mobilisation intersyndicale et professionnelle, demande de bilan des dernières sessions de concours et d’examens liés à l’enseignement artistique

Mobilisation intersyndicale et professionnelle, demande de bilan des dernières sessions de concours et d’examens liés à l’enseignement artistique

Depuis 2010, les Centres de gestion ont la charge d'organiser les concours et examens professionnels du secteur enseignement artistique. Après une interruption partielle entre 2013 et 2018, des concours et examens professionnels sont planifiés sur le territoire national, répartissant les disciplines artistiques sur les divers Centres de gestion. Si d'apparence la régularité installée permet de réguler le grand nombre d'enseignants et de directeurs laissés sans possibilité d'accès à la titularisation, un certain nombre de problématiques restent à résoudre. Après la mobilisation de jurys constatant l'écart entre le nombre de candidats et le nombre de reçus, un mouvement intersyndical et professionnel demande un bilan.

Demande d'organisation du bilan des dernières sessions de concours et d'examens liés à l'enseignement artistique (pdf, 1120 Ko)
11/12/2023
Lire la suite ...


La Nuit des conservatoires 2024 - Une proposition nationale

La Nuit des conservatoires 2024 - Une proposition nationale

La Nuit des conservatoires est un évènement annuel initié il y a 11 ans par le SPeDiC. Cette soirée se déroulera partout sur le territoire sous forme de spectacles gratuits et d'ateliers suivant les villes participantes. Pour l'édition 2024, c'est Marie Perbost, artiste lyrique, qui sera la marraine de l'édition nationale.

Affiche Nuit des conservatoires 2024 (pdf, 1608 Ko)
29/11/2023
Lire la suite ...


Pour mon pouvoir d'achat le 13 octobre je me mobilise

Pour mon pouvoir d'achat le 13 octobre je me mobilise

Monsieur le Ministre,

La Fédération Autonome de la Fonction Publique (FA-FP) dépose un préavis de grève

pour le vendredi 13 octobre 2023 de 00 heure à 24 heures

qui concerne l'ensemble des personnels titulaires, stagiaires, contractuels et auxiliaires relevant de son champ de syndicalisation.

Ce préavis vise à permettre aux personnels cités préalablement, qui le souhaiteront, de prendre part aux rassemblements et manifestations organisés ce jour, pour obtenir le droit à des traitements décents, la prise en compte de l'impact de l'inflation sur le pouvoir d'achat des agents publics, l'arrêt de la réforme des retraites en cours et le retrait du projet de loi afférent à celle-ci.

La FA-FP étant profondément attachée à la solidarité, au dialogue social, elle demande l'ouverture de véritables négociations, sans délai et d'être réellement associé à celles-ci. Dans le cadre de ce dialogue, la FA-FP demande que soient examinés :

L'augmentation des traitements, par la revalorisation immédiate de la valeur du point d'indice, l'ajout de points sur les grilles et la refonte de l'ensemble des grilles indiciaires ;

L'augmentation des pensions ;

La possibilité d'un départ à la retraite dès 60 ans, sans décote dès 42,5 années de cotisation ;

Une meilleure prise en compte de la pénibilité ;

L'augmentation du taux de remplacement des pensions, avec la prise en compte des régimes indemnitaires, avec un montant ne pouvant être inférieur au niveau du SMIC ;

La réelle mise en œuvre de l'égalité femmes-hommes qui dans sa situation actuelle creuse l'écart du montant des pensions entre les femmes et les hommes ;

Le renforcement et l'attractivité des services publics, par la reconnaissance des métiers, leur revalorisation et une vaste campagne de recrutements.

C'est le sens que la FA-FP donne à son engagement dans le mouvement du 13 octobre prochain.

La FA-FP reste disponible pour toute négociation dans le cadre du présent préavis.

En savoir plus... (pdf, 218 Ko)
12/10/2023
Lire la suite ...


Rencontre bilatérale avec Stanislas GUERINI - Après le dialogue …. la FA-FP attend des actes forts et des mesures immédiates pour les agents publics

Rencontre bilatérale avec Stanislas GUERINI - Après le dialogue …. la FA-FP attend des actes forts et des mesures immédiates pour les agents publics

Dans le cadre d'une réunion bilatérale, une délégation de la FA-FP était reçue par Stanislas GUERINI, Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, le 25 septembre dernier.

Pascal KESSLER, Président de la FA-FP était accompagné par Jean-Michel WEISS pour la Territoriale, par Pascal CARRETEY pour l'Hospitalière et Alexandre GAIFFE pour l'État.

Ils ont lors de cet échange avec le Ministre et son Directeur de Cabinet, Paul PENY, abordé les sujets de préoccupation des agents publics des trois versants, dont le pouvoir d'achat, les carrières, les rémunérations, la valeur du point d'indice, la mobilité, la formation professionnelle, l'attractivité, l'égalité femme/homme, la protection sociale complémentaire, les indemnités horaires, l'indemnité de résidence, le supplément familial, les négociations annuelles obligatoires, l'action sociale, la promotion interne, l'absence de véritables politiques publiques en matière de Ressources Humaines … aucun sujet n'a été laissé de côté.

Stanislas GUERINI devrait très prochainement décliner son plan d'action à l'égard des 5,9 millions de fonctionnaires et agents publics.

Il a confirmé la nécessité d'un vecteur législatif afin de faire modifier certaines mesures et notamment afin de prendre en considération les évolutions de la jurisprudence.

Si le Ministre semble avoir été à l'écoute, la FA-FP attend maintenant des actes forts et des mesures immédiates pour les agents publics.

Elle s'opposera à une nouvelle loi de « dégradation » de la Fonction Publique et elle mettra tout en œuvre pour porter ses revendications auprès du Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, mais aussi auprès des autres ministères concernés.

En savoir plus... (pdf, 106 Ko)
27/09/2023
Lire la suite ...


La seule inflation que le Gouvernement maîtrise c'est celle du salaire des fonctionnaires

La seule inflation que le Gouvernement maîtrise c'est celle du salaire des fonctionnaires

C'est sans surprise que la méthode n'aura pas changé, le Ministre de la Fonction Publique, Stanislas Guerini, assurant sa communication médiatique avant de promouvoir le dialogue social. Reçue avec les autres organisations syndicales représentatives de la Fonction Publique, la FA-FP a pu prendre connaissance en séance, avec un temps d'avance, les annonces du ministre sur internet.

Dans son propos liminaire la FA-FP avait rappelé l'absence de courage politique du Président de la République et de son Gouvernement concernant la réforme des retraites, il en aura été de même concernant le pouvoir d'achat des agents publics.

En augmentant de 1,5 % la valeur du point d'indice des agents publics au 1er juillet, le Gouvernement aura maîtriser la seule inflation du traitement des fonctionnaires. En matière de mesures d'urgences ce ne sont pas les 5 points ajoutés à tous les agents au 1er janvier 2024 qui changeront leurs perspectives de pouvoir d'achat d'ici la fin décembre. L'inflation atteignant 5,1 % nous ne pouvons juste espérer qu'il s'agit d'une faute de frappe et que les chiffres ont été inversés.

Que dire des mesures spécifiques « bas de grille » à l'occasion desquelles Stanislas Guerini en bon communicant veut vendre le rêve d'une perspective de carrières aux agents de catégorie C, les plus impactés par les effets de l'inflation, les faisant progresser d'un point tous les trois ans. Mesures qui ne survivront pas à la prochaine augmentation du SMIC, ni aux effets de l'inflation.

Pour aller plus loin dans la maltraitance des plus faibles, le Ministre n'a rien trouvé de mieux que de discriminer 90 % des agents de la Fonction Publique Territoriale, issus de la catégorie C, en créant une prime pouvoir d'achat dégressive de 800 à 300 € pour les agents percevant une rémunération brute mensuelle jusqu'à 3250 €. Sauf que celle-ci ne revêt aucun caractère obligatoire pour les agents territoriaux et que la dernière expérience à ce sujet avait prouvé l'immobilisme des employeurs territoriaux avec la prime COVID.

De réunion multilatérale à réunion salariale, au-delà de la sémantique, il n'y a qu'un pas que le Gouvernement n'aura pas su franchir une fois de plus. Nous attendions des décisions fortes de sens et de conséquences pour les agents publics et notamment les plus bas salaires, il n'en aura rien été. Ce n'est pas à coup de primes illusoires et aléatoires, que l'on maintiendra le pouvoir d'achat des agents publics. La FA-FP attend des solutions pérennes pour sortir la Fonction Publique de la crise qu'elle traverse, traitement, pensions, carrières, attractivité, le Gouvernement persiste à la maintenir en soin palliatif à coup de GIPA, d'indemnité différentielles et de primes ponctuelles.

La FA-FP persiste dans ses exigences pour rendre du pouvoir d'achat aux agentes et aux agents de la Fonction Publique, une hausse de la valeur du point d'indice a minima de 10 %, l'attribution de points supplémentaires à tous les agents, l'indexation du traitement sur l'inflation, la reconstruction des grilles pour rendre des perspectives de carrières aux agents et de l'attractivité à la Fonction Publique. Il faut sortir du système du tout régime indemnitaire, qui génère des inégalités et de la frustration tout au long de la carrière et qui affecte durablement les pensions le temps de la retraite venue.

Si cette réunion a été interrompue par deux suspensions de séances à la demande des organisations syndicales et que celles-ci ont quitté la réunion avant la fin c'est bien que le malaise persiste entre le Gouvernement, les employeurs et les agents, cette crise, cette fracture est profonde et au-delà de la maltraitance et de l'absence de reconnaissance des agents publics, les premières victimes seront les usagers des services publics qui constatent déjà la dégradation de ceux-ci malgré toute la volonté et l'engagement de ceux qui font vivre notre modèle, mais qui arrivent au bout de ce qu'ils peuvent supporter.

Communiqué de la FA-FP (pdf, 129 Ko)
12/06/2023
Lire la suite ...


Reprise du dialogue social dans l'intérêt des agents publics

Reprise du dialogue social dans l'intérêt des agents publics

La FA-FP a été reçue ce mercredi 25 mai par Stanislas GUERINI, Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, dans le cadre de la reprise du dialogue social, sans pour autant que la fracture conséquence des mois qui viennent de s'écouler, rythmés par le conflit social en lien avec la réforme des retraites, soit pour autant oubliée.

En préambule, La délégation de la FA-FP a donc rappelé son opposition au recul de l'âge légal de départ à la retraite. Rappelant également au Ministre que la manière dont cette réforme avait été menée par le Gouvernement avait gravement nuit à la confiance dans le dialogue social, ainsi qu'à l'image de notre démocratie.  La FA-FP souhaite, comme d'autres, que le projet de proposition de loi issu du groupe parlementaire LIOT puisse aller au bout de son parcours parlementaire et que chacun d'entre eux puisse exprimer en pleine connaissance de cause. Pour mémoire, le projet vise en particulier à revenir sur la mesure d'âge contenue dans la loi portée par le gouvernement actuel.

La délégation de la FA-FP a, à l'occasion de cette rencontre bilatérale, fait part de son constat de l'état de la Fonction Publique et de la crise sociale qu'elle traverse en cette période d'inflation.

Avec une inflation annuelle autour de 6%, une inflation sur les produits alimentaires se situant entre 12 et 17%, la FA-FP considère que des mesures immédiates et générales sont nécessaires. Que celles-ci doivent se traduire par une augmentation de la valeur du point d'indice et l'ajout de points afin d'essayer de redonner du sens à nos grilles indiciaires. En effet de trop nombreux agents sont aujourd'hui payés au SMIC et n'ont concrètement plus de carrière. Un avancement d'échelon équivalent pour eux à un gain de 0€.

Ces mesures générales pourraient être accompagnées de mesures d'accompagnement généralistes et spécifiques, tel que l'augmentation des remboursements des frais de déplacements, de l'indemnité de résidence, du supplément de traitement familial, ……  Mais également de mesures pouvant être plus particulières à chacun des versants de la fonction publique, tel que taux d'avancement de grades, taux de promotions internes, suppression des échelons spéciaux, ….

Le dossier de la protection sociale complémentaire pour l'ensemble des trois versants mérite également une attention particulière afin que l'échéancier prévu puisse être tenu dans tous les versants.

Après cette étape initiale, la priorité est de construire un accord permettant d'ouvrir et de faire aboutir au plutôt le chantier structurant et impératif qui actualisera les accès, les parcours et les rémunérations des agents de la fonction publique.

Les autres chantiers de l'agenda initial ne doivent pas être oubliés, mais décalés dans le temps afin de gérer de manière convenable les urgences prioritaires.

Pour la FA-FP, cette reprise du dialogue dans l'intérêt des agents ne peut se réaliser que dans le respect de ces étapes. La convocation d'une réunion plénière rapidement est importante, mais dans le respect du mouvement social du 6 juin prochain. Dans le cadre de cette journée, la FA-FP appelle les agents à se mobiliser pour démontrer leur soutien à la proposition de projet de loi visant à revenir sur le report de l'âge de départ à la retraite.

En savoir plus... (pdf, 128 Ko)
25/05/2023
Lire la suite ...


Le SNOP, un futur texte d’obligations et de recommandations

Le SNOP, un futur texte d’obligations et de recommandations

La modification des Schémas nationaux d'orientation pédagogique a été amorcée en 2018 avec notamment des réunions avec les syndicats. La crise sanitaire ayant mis le projet de réforme en veille, c'est en 2020 que la DGCA adresse des questionnaires aux établissements d'enseignement artistique classés et organise, avec les DRAC, sept réunions sur différents territoires. S'en sont suivi un premier document de travail présenté en 2022 à l'ensemble des syndicats et associations professionnelles représentatives et l'organisation de réunions par collèges d'experts musique, théâtre et danse entre le dernier trimestre 2022 et début 2023. Profondément modifié avec les apports des différentes instances de concertation, c'est un autre texte qui a été présenté et débattu lors de deux réunions au ministère de la Culture.

23/04/2023
Lire la suite ...


123456>> Dernière page

11 pages - 103 résultats


Convocation Congrès 2020

Cher(e)s collègues, chers adhérents, chères adhérentes,

Vous êtes invité(e)s à participer à la journée du Congrès qui se déroulera le :

Samedi 11 janvier 2020 de 10h00 à 16h30

CRR Marcel Dadi - 2-4 rue Maurice Déménitroux - 94000 Créteil




© Syndicat des Personnels de Direction des Conservatoires
Affilié à la FA-FP - Fédération Autonome de la Fonction Publique - 96 rue Blanche 75009 Paris